CALPE en Espagne et Une U3A Anglaise

Calpe in Spain and an English U3A

 
 

 

(Cliquez sur les photo pour les agrandir)

 

(Click on the Photo to see full size)

Parmi les nombreuse stations balnéaires de la Costa Blanca il y a Calpe à environ 60 kilomètres au nord d’ Alicante. De nombreux Européens y résident : Anglais, Allemands, Belges, Français, Hollandais et même des Russes.

La curiosité de Calpe c’est le Penyal d’Ifac. Il s’agit d’un rocher haut de 332m qui surplombe le port. On peut même le voir à partir de l’autoroute à plusieurs kilomètres de distance. Si vous visitez Calpe vous verrez en réalité trois villes. L’une est le Calpe des maisons blanches sur les collines avec une vue panoramique sur le Rocher. L’autre Calpe est une ville moderne avec des immeubles de dix à quinze étages. Les deux Calpe entourent une petite ville typiquement espagnole. La saison touristique pour les SENIORS dure de Novembre à Mars et l’autre saison c’est pendant les mois d’été.

Mais à Calpe il y a également une Université Troisième Âge qui a été créée par un groupe de retraités anglais habitant à Calpe ou aux alentours. Cette U3A anglaise a été créée en Avril 2002 ; il y avait 50 personnes inscrites le premier jour. J’ai rencontré six personnes (membres du Bureau) en Janvier 2003 et ils avaient à ce moment là 106 membres inscrits. Ils m’ont réservé un excellent accueil.

Le concept de cette U3A anglaise est différent du nôtre. Quelques exemples : La cotisation annuelle n’est que de 12 Euros et tous les cours (sauf l’informatique) sont gratuits. Les adhérents se rencontrent chez les uns ou les autres et sont souvent en petit groupes. Tous les cours (sauf l’informatique qui va commencer cette année) sont animés par des bénévoles; il n’y a pas de professeur ni de personnel salarié. Il n’y a pas de salles de classe ni de bureaux et donc pratiquement aucun frais fixe tel que loyer, électricité, etc car tout se passe chez les particuliers. On m’a informé que leur concept est très similaire à celui qu’on trouve en Angleterre.

Si vous allez un jour à Calpe je pourrai vous communiquer le nom d’un très bon restaurant où le Menu en Janvier 2003 était de 10 Euros et sans que ce soit de la grande cuisine. Simone et moi avons très bien mangé dans une ambiance chaleureuse où le personnel parle français.

Quand nous y étions le 15 janvier, le ciel était bleu et il faisait 25° dans l’après-midi.

Among the many seaside towns along the Costa Blanca there is Calpe which is about 60 kilometers North of Alicante. Many Europeans live there : English, Germans, Belgians, French, Dutch and even Russians.

The Penyal d’Infac is the major point of interest in Calpe. It is a huge rock 332 meters high which dominates the Port. One can even see it from the « Autopista » which is several kilometers from it. If you visit Calpe you will in reality see three « towns ». One is the Calpe of the white houses on the sloping hills with a panoramic view of Penyal d’Infac. The other Calpe is a modern city of apartment buildings from ten to fifteen stories high. These two Calpes surround and overlook a small typically Spanish town. The tourist season for SENIORS lasts from November to March and the other season is during the summer months.

But Calpe also has a U3A which was created by a group of retired English residents of Calpe or near to Calpe. This English U3A was created in April 2002 ; there were 50 people enrolled the first day. I met six people representing the U3A Management in January 2003 and they had at that time 106 Members in their Association. They gave my wife and I an excellent welcome for which we wish to thank them.

The concept of the English U3A (in Spain) is different from ours in France. A few examples : The annual inscription fee is only 12 Euros and all of the courses (except computer courses) are free. The participants meet in each others’ homes. All of the courses (except computer courses which are going to start this year) are given by volunteer members ; there are no paid teachers nor salaried employees. There are no class rooms or offices and therefore practically no fixed expenses such as salaries, rent, electricity, etc. because everything happens in the private homes of members. I was informed that their concept is very similar to that which one finds in England.

If you go to Calpe one day, I can give you the name of a good restaurant where the Menu in January 2003 was only 10 Euros. Simone and I had a very good lunch in a warm ambiance where the employees spoke several languages : Spanish, French, English, German and (I think) Dutch.
By the way, you may wish to know that when we were there on January 15th, the afternoon temparature was 25°.

Raymond Elkin***Jan 2003

 
 
 home